Savoie Technolac > Créer votre start-up > L'agrément Savoie Technolac

L'agrément Savoie Technolac

Chaque entreprise qui souhaite s'implanter sur le site sollicite l'avis d'un Comité d'Agrément, suivant une charte d'agrément. Celle-ci privilégie l'accueil d'entreprises innovantes et de centres de recherche, utilisant des techniques, des technologies ou des procédés avancés et consacrant une part de leur activité à la R&D.

Préambule

Rassembler Formation-Recherche-Entreprise sur un même site pour favoriser les synergies et l'innovation entre les entreprises ou organismes de haute technologie ou innovants, c'est la vocation du technopôle de Savoie Technolac.
Le technopôle n'a pas a priori de vocation sectorielle spécialisée. Il a une vocation horizontale et doit pouvoir accueillir tous les secteurs d'activité technologique.
Toutefois, on pourra accorder une attention particulière aux activités qui font l'objet d'une priorité départementale ou qui sont un point fort de l'Université de Savoie : environnement, génie de la construction, informatique et technologies de l'information, intelligence artificielle, matériaux composites, énergies renouvelables...

Le technopôle doit créer un environnement favorable au travail, aux entreprises, à la recherche, aux relations entre ses membres :

  • par la qualité des entreprises agréées
  • par l'apport de services. Cet apport doit se faire soit à travers des entreprises privées (services matériels partagés, services immatériels tels que marketing technologique, capital risque...)
  • par l'accueil de formations en facilitant l'émergence d'entreprises ou activités nouvelles.

Savoie Technolac et son environnement.

Clairement positionné dans la région Rhône-Alpes, sur les axes Grenoble-Chambéry-Annecy-Genève et Lyon-Chambéry-Turin, le technopôle a un rôle à jouer pour s'insérer dans le tissu local et le stimuler. Il doit donc être le catalyseur d'un développement de l'agglomération Aix-les-Bains-Chambéry-Montmélian, favoriser la création de zones économiques périphériques pour, entre autres, accueillir des activités qui ne seraient pas admises sur Savoie Technolac.

Critères de non acceptation

Ne peuvent pas être agréés :

  • les commerces type hypermarché ou de détail ou service au public. Exceptions : quelques petits commerces ou services de proximité à implanter dans le centre de vie (bâtiment Horloge) pour les besoins des personnes travaillant sur le site ou pour l'animation du parc, comme par exemple : journaux, brasserie, tabac, agence bancaire ou de voyages...

Autre exception notable :

  • hôtellerie
  • les entrepôts
  • les entreprises polluantes (odeurs, bruits, rejets, stockage à l'air libre...) dans la mesure où la pollution n'est pas traitée
  • les dépôts ou chantiers et par assimilation les entreprises du bâtiment (sauf exceptionnellement certaines activités de recherche ou d'études)
  • les entreprises de production de masse et l'industrie lourde

Critères d'agrément

Liste non exhaustive. L'appréciation dépend d'un ensemble de critères. Aucun critère pris isolément n'est suffisant ou discriminant. On prendra en compte :
le niveau de recherche, recherche-développement, études, conception, capacité d'évolution et de non obsolescence. Nombre de chercheurs, de personnes au bureau d'études. Contrats ANVAR, CIFRE..., stagiaires. Contrats avec des laboratoires, l'Université. % budget recherche sur CA. Type d'équipement et de matériels.

  • les ressources humaines : type d'emplois et nombre. Politique de gestion du personnel (horaires, participation, cercle qualité...). Politique de formation du personnel.
  • le type de production : répétitivité, prototype, petite série, série. Nature matérielle ou immatérielle. Part de la production par rapport aux études ou recherches.
  • les entreprises de services utiles à Savoie Technolac, à ses entreprises, à son animation.
  • la situation financière passée, présente et à venir (business plan).
  • l’image de l'entreprise, sa réputation, sa notoriété.
  • la personnalité du chef d'entreprise, de l'équipe dirigeante.
  • l'entreprise est-elle susceptible de développement ? Notamment, aura-t-elle les moyens de passer d'une phase études ou protos à une phase industrialisation (tout en conservant son potentiel d'innovation) ?
  • la maîtrise des impacts environnementaux issus de son activité.
  • et enfin, d’une manière générale, le fonctionnement global de l'activité et de l'entreprise par rapport aux concepts liés à la haute technologie, l'innovation, l'évolution des marchés et des produits.

Observations

Ces critères sont également valables pour les créateurs d'entreprise. On insistera pour les créations sur la préparation du dossier et celle du créateur. Dans certains cas à déterminer, on pourra agréer des sièges sociaux même s'ils n'accompagnent pas une activité technologique (image très forte...). 

Le Comité d'Agrément appréciera également une demande en fonction de sa politique de développement du technopôle.
Cette Charte a été approuvée à l'unanimité par le Bureau du Syndicat Mixte de Savoie Technolac, le 10 juillet 1991.