Savoie Technolac > Espace presse

[CRÉATION] Portrait de Gilles Brossault et Nicolas Carre > AFTERSWIM

Voir l'image en grand

[INCUBATEUR ETUDIANT SAVOIE TECHNOLAC]

Gilles Brossault, 23 ans et Nicolas Carré, 24 ans, tous deux diplômés de Polytech’Annecy-Chambéry, en cursus double diplôme à l’IAE Savoie-Mont-Blanc, et accompagné par l’Incubateur étudiant de Savoie Technolac créent AFTER SWIM. Portraits croisés.

Quel est votre projet ?
Notre projet est de créer la SAS AFTER SWIM en avril 2014, qui a pour but d’améliorer l’expérience des clients à la sortie des établissements aquatiques, en proposant des produits innovants à l'image de notre produit de lancement : la gamme Extract'O. L'Extract'O (pour Extracteur d'eau) est une essoreuse à maillots de bain nouvelle génération qui permet aux usagers de retirer 95% de l'eau contenue dans leur maillot en 10 secondes et d'éviter ainsi l'humidité à l'intérieur des sacs de sport.
Notre ambition est d'assembler le produit sur le territoire savoyard, de mettre en place un bureau d'études pour améliorer l'Extract'O et développer de nouveaux produits. Nous avons déjà plusieurs idées de nouveaux concepts, mais ils nécessitent un investissement financier important, une expérience significative dans la gestion de projet et la connaissance des besoins du milieu aquatique, que nous espérons obtenir grâce au lancement de la première gamme.

Comment avez-vous eu cette idée ?
Nous avions tous les deux envie de créer notre boîte : nous avons mis en commun tous nos projets et avons décidé de choisir le plus prometteur. Nicolas a étudié un semestre aux USA et y a découvert l’essoreuse à maillot de bain. Il a trouvé ça génial et s’est dit qu’il y avait un marché en France. Nous avons donc décidé de nous lancer.

Quelle a été la 1ère étape du projet ?
Grâce au prix du Challenge de l’idée, nous sommes allés en Angleterre rencontrer un fabricant anglais en plein développement d'une nouvelle génération d'essoreuse à maillots de bain. 1ère galère : nous avons été mis en concurrence avec un distributeur français déjà existant. Finalement, l’anglais nous a donné un contrat d’exclusivité de distribution de ce produit sur la France, le Luxembourg, la Suisse et la Belgique. Il nous a choisis pour notre motivation et nos compétences techniques et de gestionnaires permettant de développer son produit. Il devient aussi actionnaire de notre entreprise dès le démarrage à hauteur de 15% du capital.


Avez-vous déjà des clients ?
Notre 1er client est la Communauté d’Agglomérations d’Annecy avec la piscine Jean Régis où l'Extract'O est en service depuis début mars. Cette installation nous permet d’avoir le retour des utilisateurs français, et également d’être une vitrine pour la prospection de nos futurs clients.

Que vous a apporté le parcours entrepreneuriat* et l’accompagnement de l’Incubateur étudiant de Savoie Technolac ?
1ère chose fondamentale : il nous a permis de nous rencontrer ! Et aussi de nous donner un cadre pour concrétiser notre projet, d’apporter un supplément de formation au niveau de la création d’entreprise avec du coaching et des intervenants non scolaires directement impliqué dans l’entrepreneuriat, et aussi de rencontrer d’autres porteurs de projet.

Qu’est ce qui vous plaît dans l’entrepreneuriat ?
Créer dès le diplôme en poche est un défi pour nous ! On le fait maintenant car le marché de l’emploi ne nous plaît pas. Comme on est déjà sur un niveau de vie étudiant, ce n’est pas grave si on continue de manger des pâtes pour le moment. Dans une entreprise on est « que » force de proposition. Créer sa boîte, c’est plus impliquant, plus décisionnaire et donc plus formateur. On aime aussi la diversité des tâches. Bref, on est dans un bon état d’esprit pour se lancer.

Avez-vous le soutien de votre entourage ?
Oui. Le frère de Nicolas a créé son entreprise Méthode Carré en sortant de son école d'ingénieur dans le domaine de l’énergie solaire et gère aujourd’hui une dizaine de personnes. Les parents de Gilles eux gèrent une entreprise agricole, sa soeur vient aussi de créer un salon de thé - restaurant sur Grenoble.

Qu’est ce qui est le plus simple et le plus difficile dans la création ?
Le + simple c’est l’idée, le + dur c’est d’identifier les acteurs et de délimiter nos domaines d’interventions respectifs dans l’entreprise.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite entreprendre ?
Savoir s'entourer, persévérer sans s'entêter, rester soi-même pour créer de bonnes relations, ne pas compter ses heures et prendre du plaisir en se lançant des défis. On apprend plus d'un échec que d'une réussite !


+ d’infos sur AFTER SWIM : Web / Facebook : After Swim / Twitter : @AfterSwim
+ d’informations sur l’Incubateur étudiant de Savoie Technolac

*Le parcours entrepreneuriat donne la possibilité à des étudiants sélectionnés et motivés de travailler sur leur projet d’entreprise avec des interventions de professionnels et un accompagnement personnalisé. Il est proposé par l’Université de Savoie en partenariat avec le Club des entreprises, Réseau Entreprendre Savoie/Haute-Savoie et l’Incubateur étudiant de Savoie Technolac.